Accueil > Projets > Nouveau franchissement de la Rivière des Galets

Nouveau franchissement de la Rivière des Galets

Grands Projets Infrastructures-Génie Civil

Le Port (974)

430 mètres

avril 2017 - janvier 2021

CONSTRUCTION D’UN PONT MIXTE À DOUBLE TABLIER SUR BIPOUTRE MÉTALLIQUE ET CHEVÊTRE COMMUN
Le nouvel ouvrage viendra remplacer les deux ponts existants. Il permettra d’absorber en toute sécurité le trafic d’une des voies les plus importantes de l’île tout en ouvrant la circulation à tous les modes de déplacement.
Le Nouveau Franchissement de la Rivière des Galets (NFRDG) sera constitué de deux fois trois voies dont une destinée à la circulation des bus ainsi qu’une voie douce dédiée aux vélos et piétons côté mer.

MODE CONSTRUCTIF

• Création d’un chenal pour sécuriser le chantier en cas de crues.
• Pont de type bipoutre mixte qui mesure 430 mètres de long pour 33 mètres de large, construit sur quatre appuis en rivière et deux culées sur rive.
• Les fondations constituées de barrettes de 35 mètres de profondeur à raison de 4 barrettes par pile. Chaque appui en rivière est construit avec des semelles réalisées sur les barrettes de fondation, puis les fûts des piles de 10 mètres de haut y sont dressés, ensuite des chevêtres aux formes courbes et des bossages sont bétonnés.
• La charpente métallique est poussée en deux phases : le tablier amont puis le tablier aval.
• Le tablier de l’ouvrage est composé de prédalles fabriquées sur site et d’une dalle de compression béton. Une structure de chaussée a ensuite été mise en oeuvre, ainsi que des voies de raccordement de 500 mètres linéaires de part et d’autre du pont.

PARTICULARITÉS TECHNIQUES

Le chantier s’est adapté au climat particulier de l’île qui empêche d’intervenir dans le lit de la rivière pendant la période cyclonique, soit du 15 décembre au 30 mars. Il a été nécessaire de mettre en place un dispositif de surveillance, avec des alertes crues, pour assurer la sécurité des personnels et évacuer le matériel.

PARTICULARITÉS ENVIRONNEMENTALES

- Réalisation d’une pêche électrique avant la mise en eau du chenal pour recenser les espèces. Elle a permis le sauvetage de deux espèces de poissons classées en danger critique et deux espèces de crustacés classées vulnérables.
- Réduction des nuisances du chantier pour la colonie de chauves-souris installée sur le chantier.
- Adaptation des travaux nocturnes pour ne pas impacter une espèce d’oiseaux marins classés en danger d’extinction.

LE CHANTIER EN CHIFFRES

• Longueur : 430 m
• Fondations : 35 m
• 6 voies sécurisées
• Béton : 30 000 m³ dont : 13 800 m3 de structure / 6 600 m3 barrettes de fondation / 3 100 m3 paroi moulée
• Soutènement : 11 700 m²
• Armatures : 2 900 tonnes
• Charpente métallique : 4 700 tonnes
• Déblais : 92 000 m3
• Déblais : 105 000 m3
• Fréquentation : 70 000 véhicules / jours

Maître d’ouvrage : Région Réunion
Maître d’oeuvre : Région Réunion
Durée des travaux : 54 mois

17, rue Vénizélos
57950 Montigny-les-Metz

03 87 66 73 11